La Méthode

C'est par une méthode douce et rationnelle, sans être brutal, que le cavalier peut obtenir du cheval la soumission et l'équilibre.

J'attire l'attention, qu'il ne faut pas confondre appui et léger contact que donne la pesanteur des rênes. Bien sûr, nous pouvons obtenir un cheval en équilibre et soumis, avec un cheval appuyé et gymnastiqué, mais le fait de faire une descente de main est la la méthode douce, ainsi le dressage est mené au point où l'action des jambes ne sert qu'à donner l'impulsion nécessaire à l'exercice recherché, et n'interviennent seulement, à nouveau quand le cavalier veut passer sur un autre exercice.

Ainsi, le cheval se soumet et s'équilibre, peu à peu, jusqu'à ce que l'on obtienne qu'il travaille de lui-même, sans intervention continuelle des aides. Cette méthode requière une sensibilité très avancée et des chevaux fins.

En pratiquant, en méditant et si le cavalier possède avec son cheval une belle harmonie et une bonne assiette, il peut arriver à de grands résultats, sans suivre à la lettre tous les détails d'une méthode.

Il ne faut bien sûr pas perdre de vue qu'il n'y a pas de méthode infaillible, seul les bons ou les mauvais cavaliers obtiennent les résultats resortant de leur pratique.


Faire un Don